Les archives de "La Lettre fédérale".


Témoignage épistolaire si besoin de l'évolution évoquée en la page précédente, ce dossier consacré aux anciennes "premières des couvertures" de ce toujours et tant attendu bulletin de liaison, véritable fil rouge fédérateur.

Année 1977
Année 1978
Baptisé M.V.C.G. France à sa naissance,
dés sa troisième parution il adopte le nom de "Black-out".
Année 1979
Année 1980
Année 1981

Année 1982
Année 1983
Année 1984

celle du 40ème anniversaire de la Libération

Année 1985
apparaît le titre "La Lettre d'information du M.V.C.G."
Année 1986
Année 1987
un début de progrès technique avec l'apparition du tirage par offset
Année 1988
La dernière à quatre parutions
Année 1989
en sous-impression de la marque fédérale "M.V.C.G.", le titre devient "La Lettre"
Année 1990
année de trois parutions annuelles
Année 1991
Année 1992
Année 1993
marquée par l'apparition de la version actuelle de La Lettre, sur papier glacé,
et nouveau bandeau de couverture en deux couleurs
Année 1994
celle du 50ème anniversaire de la Libération
Année 1995
Année 1996
Année 1997
Année 1998
vingt ans déjà !
Année 1999
Année 2000
Année 2001
Année 2002
Année 2003
Année 2004
celle du 60ème anniversaire de la Libération
Année 2005
Année 2006
Année 2007
Année 2008
 
Automne 2008 : on rajeunit la façade !

Sous l'impulsion de Guy Nanteuil, dans les bureaux de "La Feuille" à Villeneuve sur Lot, un vent de rajeunissement a soufflé sur notre bonne vieille "Lettre" fédérale. Ce spécialiste averti en P.A.O. avait en effet depuis quelque temps le clavier de son "Mac" qui le démangeait, et ce mois d'octobre 2008 vit se concrétiser la chose : plusieurs "brouillons" furent réalisés successivement sur écran.

Au départ, juste un petit lifting en douceur, et puis un essai d'aller un peu plus loin, alors que de son côté Anne Carpentier prenait le relais - très concluant - de Valérie à la mise en page.

Une concertation avec le conseiller technique déboucha très rapidement - grâce à internet ! - sur le choix d'un vrai rajeunissement qui fut aussitôt soumis au comité exécutif fédéral, toujours par l'incontournable internet. Et qui fit immédiatement l'unanimité assortie des félicitations présidentielles au concepteur.

Finalement, comme le fit remarquer le secrétaire fédéral, ce n'était pas un luxe. Née dans la précipitation la précédente maquette de "une" de la "Lettre" accusait quand même plus de quinze ans de service - depuis le printemps 1993 - L'heure bien méritée d'une "retraite à la proportionnelle", comme pour les militaires !
J. P. Dardinier.
LA LETTRE DU MOIS
Année 2009
Année 2010
Année 2011