Extraits de nos statuts et de notre règlement interne.

Adhésion limitée aux associations régies selon loi et décret de 1901 :

L'association dite "Fédération Française M.V.C.G.", fondée selon un dépôt en Préfecture de la Charente et une insertion au journal officiel n° 2254 du 17 mars 1978, regroupe des associations régies par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 modifié. Ces associations sont apolitiques, elles adhérent aux présents statuts, ayant pour buts la préservation, la conservation, la présentation de véhicules et engins militaires de collection, la reconstitution historique militaire complémentaire des dits véhicules, engins, équipements…

Elle a pour objet :

De rassembler et de confédérer dans un même esprit, une même identité et une même éthique, des associations de collectionneurs de véhicules et engins militaires, des groupes de reconstitution ayant le même objet social, ces associations étant au demeurant totalement autonomes et indépendantes.

Soucieuse du devoir de mémoire, d'assurer, de promouvoir, de défendre en toute circonstance leur représentation, leurs intérêts auprès des pouvoirs publics, collectivités, médias, instances nationales, internationales…, soucieux ou en charge de notre patrimoine militaire technique, industriel, de notre histoire, de notre législation, de notre réglementation….

Les associations adhérentes contribuent principalement au fonctionnement de la fédération par la réversion d'une cotisation annuelle, dont la somme par membre de l'association est fixée par le Conseil d'administration sur proposition du bureau et validée par l'assemblée générale la plus proche….
La demande d'adhésion d'une association à la fédération est formulée auprès de celle-ci.
L'acceptation implicite et sans réserve des statuts fédéraux et du règlement intérieur est obligatoire.
L'avis des clubs du même département et des départements limitrophes est requis.
Une période probatoire d'une année civile est instaurée, période pendant laquelle l'association ou la fédération peuvent mettre fin unilatéralement à la relation.
Il est statué sur cette demande par le plus proche conseil d'administration suivant la date de réception de la demande au siège social de la fédération. Ses décisions sont sans appel.
Les adhésions à titre isolée ne sont pas recevables.