Des dossiers particuliers


Chez nos cousins anglophones, on appelle cela parfois " tech talk ". Cela recouvre certes beaucoup de choses diverses, allant de l'identification d'engins étranges photographiés çà et là, jusqu'aux questions pusillanimes du style : " mon réservoir est sale, comment faire ? ". Sur ce site, cela aura sans doute une orientation un peu différente dans la mesure où l'auteur n'est pas " docteur Miracle " ayant réponse à tout. Pour les interrogations d'ordre médical ou chirurgical, il faudra tenter un forum quelconque, les consultations d'ici sont déclarées non compétentes.
Le but principal de ce chapitre est d'être…marginal ! Ne vous attendez donc pas à y trouver quoi que ce soit sur la MB, le WC 51, le CCKW 353 et autres standards rebattus à toutes les sauces, il y a des quantités de personnages intarissablement encyclopédiques sur ces sujets sans mystère.
Ce qui vous sera proposé ici, si du moins votre curiosité nous fait l'honneur d'y accorder intérêt après ces premières lignes dissuasives de la banalité facile, ce sont des évocations de véhicules militaires plus rares, plus originaux. Parfois on les trouve sur le marché mais on les boude pour de plus ou moins obscures raisons, parfois ils sont devenus hors de prix sinon introuvables. Et cela existe, même dans le domaine pléthorique de l'US sur lequel tant fantasment dans l'exclusive.
Alors bonne promenade avec nous dans ce jardin des engins qui n'ont pas été " tendance " pendant des années et qui, souhaitons-le pour certains, connaîtront peut-être un succès amélioré dans l'avenir. Tout est possible et on peut se nourrir d'espérances.

Ce ne sera pas un exposé didactique et exhaustif, plutôt un survol amical avec plus de commentaires que de pinaillage intégriste, avec quelques images émaillant nos propos. A moins que ce soient parfois les propos qui illustrent l'image, si l'on ose utiliser cette transposition hardie. De toute manière, en cas d'indisposition quelconque (spasme, vertige, refus hépatique, voire malaise vagal, sait-on jamais !), un clic de souris vous guérira aisément en vous permettant d'aller musarder ailleurs.
Pour ceux qui sont encore là (vous me comblez de joie !), bienvenue et bonne visite.

Jean-Pierre Dardinier

POUR ACCEDER AUX DOSSIERS CLIQUEZ SUR LES LIENS CI-DESSOUS :