La "deuche" fait son service mili.

L'été dernier a eu lieu en Tchéquie un rassemblement de nos inénarrables "deuches".

Un moment exceptionnel car ce fut un concours d'escalade dans la fantaisie autour de la vieille "deux-pattes" customisée et "tunée" sans limitation d'imagination : des raccourcies, des rallongées, des cabriolets, des trois essieux dont une citerne habitable, une trois-roues façon Darmont ou Messerschmitt, une à capot d'traction, et même une devenue tracteur avec semi-remorque de camping !

Une mention spéciale est cependant à décerner, au milieu des 3 000 voitures rassemblées, à un de nos compatriotes imaginatifs et débordant de créativité qui, au prix d'un léger décalage de chronologie, a envoyé sa "deuche" faire son service militaire dans les "Marines US".

Photo Francis Dumont.

Rien n'y manque sur la "citron" devenue vert olive : une espèce de sorte de canon sans recul sur le toit, une étoile blanche sur une porte, la croix de Lorraine dans un V sur l'autre porte, un "registration number" à 7 chiffres sur le capot avec la précision USMC, de petites visières sur les phares, des anti-brouillard masqués façon BO-drive, et même l'inscription d'une douzaine de bombes sur la custode, ce coup-là on flirtait avec l'US Air Force.

Pourquoi ne pas rajouter, pour la prochaine fois, un schnorkel et une hélice à l'arrière pour faire US-Navy ?

J. P. Dardinier.