Un Ferret pour jeunes mariés !

Aperçu dernièrement sur les pages anglaises de "eBay" un Ferret à vendre aux enchères, prix de départ à 4 000 £.

L'animal est de 1964, mais il a connu un surprenant et spectaculaire lifting qui, d'ailleurs concerne plus la façade que la mécanique, avec un intérieur alliant le rouge tomate au gris tuyau de poêle.

Ce monsieur, se définissant comme "collectionneur d'inhabituel" s'est donc employé à maquiller ce petit blindé de Daimler comme un brésilien du bois de Boulogne. Certes, les écrous de roues peints en clair ne surprendront pas les connaisseurs de V.M. anglais, c'est courant dans les enluminures-défilé outre Manche. En revanche on peu souligner, pêle-mêle, une batterie d'énormes phares - chromés - comme sur un toit de Peterbilt américain, des feux arrière de grande taille sous grille de protection, plus un feu rouge de brouillard grand comme une assiette. Les extincteurs sont en laiton rutilant, les coffres sont en plaques d'alu strié façon antidérapant, et chapitre chromes, pas de demi-mesure : cache roue de secours étincelant, ainsi que les deux rétroviseurs de taille "A4", idem pour l'échappement et deux trompes de klaxon - style Peterbilt aussi - à l'intérieur rouge vif, et aussi pour la pelle décorant le glacis.

"Ca marche - dit le vendeur - même avec une petite fuite de frein avant qui oblige à pomper plusieurs fois. La preuve : je fais souvent le tour de mon jardin ! Un engin idéal pour des mariages.", conclut l'homme du Yorkshire.

On voudrait voir la tête de la mariée !

Jean Pierre Dardinier.