La M-38 façon "Saint Tropez".

Cette belle décapotable couleur bonbon à la fraise conviendrait parfaitement à une spectaculaire créature blonde en bikini sur une plage à la mode, ou bien à un styliste peroxydé, mais certainement pas à son premier destinataire tout de vert vêtu…

Sous cette belle couleur rose, son dais bicolore et derrière ses chromes, malgré ses pneus résolument civils, les spécialistes n'auront aucune peine à reconnaître une Willys M-38 des années cinquante, avec ses gros phares, son pare-brise à une seule vitre. L'engin de la guerre froide, de la Corée a subi un traitement hormonal efficace et spectaculaire, style "make love but not war", qui plaira à une clientèle très ciblée…

Willys M-38