In memoriam Cassino.



Voici une image prise du côté du Mont Cassin, lors de la douloureuse campagne d'Italie et de l'entrée en ligne du corps néo-zélandais, il y a principalement des anglaises ; ce n'est pas un parking mais un "purgatoire pour motocyclettes", ces machines dont les anglais raffolaient et qui entre les mains de soldats pas toujours très formés et sur des routes défoncées, se révélèrent des outils à cascades involontaires.

"En février, les routes sont très mauvaises et les motos accidentées
se comptent par centaines."
- IWM NA 14002.

Des BSA, Enfield, Ariel, Norton, Triumph et autres, dans un état très éloigné du neuf, sont ainsi remisées avec soin mais en plein air en attendant d'hypothétiques réparations.

Combien d'hommes sont-ils passés par la case hôpital, combien de motos de cet amoncellement ont-elles survécu par la suite pour les italiens d'après-guerre ?