La "jippe" du déménageur



Celle-là, c'est "une vraie d'époque". Une Willys avec la marque emboutie dans l'arrière de la caisse, s'il vous plait. Le marin - pas très soigné sur lui - qui contemple l'engin avec satisfaction est sans doute anglais, car la jippe est peinte façon "oreilles de Mickey".

Il s'agit là aussi d'un drôle de truc : cet homme était-il déménageur, cambrioleur ou angoissé d'un naufrage à terre ?

Toujours est-il qu'il a réussi à charger sa machine avec matelas, couvertures, tout un bazar indéfinissable avec, pour compléter en guise de canots de sauvetage sans doute, un vieux vélo et une moto Ariel 350 cm3 dont la boite à outils latérale  tient avec de la ficelle. Il faut de tout pour faire une armée !

La moto embarquée en ce barnum est une motocyclette britannique ARIEL modèle W NG, monocylindre quatre temps culbuté de 348 cm3 et 12,8 ch, la seule machine produite par cette firme. Si près de 40 000 exemplaires furent fabriqués, elle ne connut presque pas de modification de 1940 à 1945.

J. P. Dardinier.