Le "V-1" de Ouistreham



Si par ailleurs nous évoquons la fusée "V-2" de l'armée allemande , et en photo le gros engin alors allongé sur une remorque Rodgers de l'US Army, dépassant largement devant et derrière. Au début des années 40, la moderne fusée V-2 avait été précédée de la bombe volante "V-1" qui a abondamment servi à bombarder Londres depuis moult rampes de lancement - certaines en France d'ailleurs.

Un fuseau à ligne de requin avec deux ailerons tronqués et une tuyère à réaction qui faisait un bruit étrange : la bombe tombait quand elle n'avait plus de carburant. Précision aléatoire donc mais les artilleurs jouaient plus sur le nombre et l'effet psychologique de ces avions sans pilote.

Quant à la taille, rien à voir avec la fusée évoquée plus haut : voici, photographié autrefois au musée d'Ouistreham, un "V-1" installé, pour l'exposition, sur une embase de Dodge 6x6 qui donne l'échelle relative.

Jean Pierre Dardinier.