2005, la HOTCHKISS M201 a 50 ans.


Suite aux accords d'Anfa de 1943, en 1945 et dans le cadre de la loi prêt-bail, l'armée française de la Libération est dotée de près de 8 000 jeeps de provenance U.S.

Ce parc, insuffisant, est complété par l'apport d'environ 10 000 jeeps provenant de la Société Nationale des Ventes de Surplus, créée en 1946 pour répartir et écouler les véhicules laissés par l'armée U.S. en cours de démobilisation en Europe.

A partir de 1950, cette dotation est également abondée dans le cadre du Mutual Defense Assistance Program et par différents stocks en provenance des dépôts U.S. de l'Allemagne occupée.

La tentative de se doter d'une voiture légère de reconnaissance purement française dans le cadre du programme dit de la "Gamme tactique spécifique" échouera malgré l'adoption de la Delahaye V.L.R. par l'armée française, et la fusion Delahaye-Hotchkiss de 1954 finit de ruiner cette expérience.

En 1955, il apparaît comme une évidence que "la jeep sera amenée à remplacer la jeep" et c'est tout naturellement vers Hotchkiss, déjà fournisseur de pièces détachées, que les militaires se tournent pour compléter leur parc.

Détentrice depuis 1946 d'une licence exclusive d'importation des jeeps civiles, la société Hotchkiss bénéficie depuis le 16 juin 1952 d'un contrat de fournitures de pièces détachées pour les jeeps militaires. La même année, Willys-Overland accorde à Hotchkiss la licence de construction pour la France et l'union française des jeeps civiles, de leurs pièces détachées et de leurs sous-ensembles.

Si à partir de 1955, Hotchkiss produit 465 jeeps "Hotchkiss licence MB", alors copies quasi conformes des Willys MB de 1945 - exemple des les cales sur le capot -, elles évoluent très rapidement - boites et embrayage renforcés, cales sur le pare-brise, etc. - pour devenir les M201 6V en 1956, puis 24V à partir de 1959.

En onze années de production, Hotchkiss construit plus de 27 600 M201 principalement dans son usine de Stains en Seine-Saint-Denis.


M201_50.jpg

Ces photos, extraites d'un dépliant Hotchkiss, non daté, quant à la M201 en 6V,
présentent en fait une des 465 premières "Hotchkiss licence MB".
Notons les pneus agricoles.