Une "R - 4x4" pour les commandos.

Nous avons montré par ailleurs deux véhicules-radio venus de chez nous, mais utilisés seulement - et discrètement - outre-Manche : ces bonnes vieilles fourgonnettes Citroën "deuche" re-découpées pour l'occasion.

De la même inspiration, il y eut quelques prototypes sans lendemain à l'attention de la Marine, avec canon sans recul ou de 20mm.

 

La firme de Billancourt n'avait pas voulu être en reste et avait donc proposé aux armées une version civile de sa fourgonnette trois portes, militarisée sans trop de frais mais avec une transmission 4x4 Sinpar.

1965 - Renault Simpar 4x4.

C'était sur une base de Renault-4, ce fidèle petit cheval civil, dont il fut tiré une version torpédo à pare-brise rabattable et qui pouvait recevoir un affût de mitrailleuse : une tentative qui ne séduisit guère en dehors des fusiliers-commando de Lorient, mais l'on en vit cependant quelques exemplaires embarqués sur le porte-hélicos Jeanne d'Arc. Un peu plus tard, la Rodéo - Sinpar de 1978, sur base R4 puis R6 resta tout aussi confidentielle et toujours dans la Marine.

Finalement, c'est Citroën qui sauva le coup avec l'ineffable Méhari choisie pour son petit prix et pas grand-chose d'autre !


Précédent
RETOUR
Suivant