tout confort…Ambulance

Les semi-chenillés US ont connu, pendant et après guerre, y compris dans le civil, une foule de modifications : utilitaires parfois, hasardeuses aussi, et majoritairement artisanales. En voici une réalisée dans l'armée par des tôliers pas trop maladroits au vu des courbes de la toiture.

Le M-3 White est passé du torpédo bien aéré à un habitacle style camion de déménagement sous l'enseigne des véhicules sanitaires. Bien qu'il ne soit pas évident de situer la machine, un petit détail - la grenade en bas de cabine du GMC châssis court à l'arrière-plan - l'affecte cependant à l'armée française d'après-guerre, malgré des pneumatiques au dessins anglais. On notera l'absence de nourrice et de lot de bord. Indochine pour abriter les blessés de la mousson, Allemagne occupée pour protéger des frimas ?

Le semi chenillé apportait ses capacités de franchissement hors chemins, sa protection - latérale seulement - contre la mitraille, qualités désagréablement compensées par son légendaire inconfort, ses trépidations vigoureuses qui devaient être une véritable gâterie pour des passagers allongés, par définition en "mauvaise santé"…

Au début du conflit d'AFN, on a vu cette même transformation de M3 - on reconnaît la bouche d'aération avant, typiquement dimensionnée mais les pneus cette fois sont français à petits pavés - perdre sa croix rouge, s'habiller de kaki et rejoindre le djebel : sa protection latérale et sa hauteur sous toit rendirent l'engin utilisable pour un PC mobile de campagne, du moins pendant la saison d'hiver car, sous le soleil des Aurès et de l'Ouarsenis, il devait faire tiède dans les tôles Il semblerait que ces modifications aient été peu nombreuses, qui peut nous renseigner ?

HT1.jpg
HT2.jpg
HT3.jpg
HT4.jpg

Précédent
RETOUR
Suivant