Un char à 4 chenilles.

Un connaît couramment le "semi-chenillé". En élargissant l'écran à l'imagination des concepteurs, voici le "quadri-chenillé", un drôle d'appareil conçu dans les fifties en URSS.

 

Char-quadri-chenille.jpg
La vogue, à l'époque, des soucoupes volantes est sans doute à l'origine du curieux profil discoïde de l'engin, une énorme dragée surmontée d'un canon ! C'est en 1957 que Troyanov présenta ce char super-lourd qui avait l'étonnante caractéristique de comporter …, quatre chenilles.

Personne n'avait jamais osé et personne n'osera sans doute plus, car il doit y avoir de ces contraintes mécaniques de collection dans les virages…

Cette image, signée de M. Blinoff provient de l'extraordinaire musée russe de Kubinka avec ses blindés WW2 du monde entier, auprès duquel notre Saumur fait figure de modèle réduit, c'est tout dire.

Pour les amateurs, une belle visite virtuelle sur leur site : www.tankmuseum.ru. Et ce n'est pas écrit en cyrillique mais en anglais, merci messieurs.

 


Précédent
RETOUR
Suivant