Hybrides antiaériens.

"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme."

Les Américains ayant compris que la précision pour une arme de petit calibre tirant contre avion est secondaire, que seule importe la possibilité de saturer un secteur de milliers de projectiles, d'une part le Maxson mount trailer M55 au surnom moins conventionnel de "Meat chopper" - hachoir à viande - compact et autonome appui antiaérien d'infanterie étasunien formé respectivement d'un affût M45 pour mitrailleuses quadruples au calibre de 12,7 mm, et d'une remorque M20 à deux roues sans profil, de genre piper cub, ensemble raclant le sol, initialement prévu manœuvrable par quelques soldats ou tracté à faible allure - 10 miles - trouve l'une de ses premières applications de transport rapide sur le G.M.C. 2 ½ à la caisse équipée pour le besoin, d'un treuil, de rampes, d'un cadre de fixation, de râteliers à munitions…, avant d'échoir majoritairement en celle de l'affût automoteur d'un semi-chenillé, half-track, aux bords supérieurs rabattables permettant le tir négatif, registré Carriage, motor, multiple gun, plus synthétiquement M16 A1.

Maxson "Meat chopper" en position de route et en batterie.

Avec ses mitrailleuses convergentes, d'une portée efficace réduite à 800 mètres, il est dévolu à l'attaque depuis le sol des avions à hélices d'alors volant à très basse altitude, reste comme édifiant son affût aux remarquables caractéristiques de ses déplacements combinables en azimut et en élévation, de 0 à 60 degrés par seconde.

D'autre part, crée au début du XXème siècle, ayant établissements en France, en Suisse, la firme Hispano-Suiza réputée pour ses luxueuses et incommensurables voitures de l'entre-deux-guerres, ses constructions aéronautiques…, développe et construit dés 1933 de nouveaux canons à destination de l'aviation de chasse, notamment le redoutable HS-404, qui à la cadence de 700 coups par minute délivre au travers de l'axe de l'hélice un obus de 20 mm, équipe Dewoitine, Breguet, Bloch, Morane-Saulnier…, traverse la Manche, devient au standard britannique l'Hispano MK1, et arme tous les chasseurs de la R.A.F. que sont Hurricane, Spitfire, Tempest, Thyphoon, Mosquito…

Puis, à l'instar de son confrère américain, fort de son "tube" alors alimenté par tambour de 60 coups, d'une mise en batterie sur affût tripod, d'un groupe thermique Bright et Straton, des roues de la jeep américaine…, propose également des pièces anti-aériennes d'infanterie, mono-tube c'est son HS 404, puis tri-tubes, le HS 804.

Le HS 804, au fond le HS 404 - Musée I.A.F.M., et le HS 804, collection de l'auteur.

Puissance de feu de l'un, vélocité de l'autre…, ingéniosité d'un troisième qui re-conditionne, réactive, adapte, modifie, améliore… ainsi s'en viennent au jour tels "mutants" utilisés par les forces américaines et du Commonwealth tard en la Seconde guerre mondiale, puis celle de Corée.

Affût HS 804 - TCM 20 et M3 Half track TCM 20 - Israeli Air Force Museum.

Puis en 1947, alors que le gouvernement britannique remet son "mandat" détenu depuis 1920 sur ce territoire, que l'O.N.U. vote le plan de partage de la Palestine, que le lendemain même la guerre civile éclate, que s'ensuivent la déclaration d'indépendance de l'Etat d'Israël, ses voisins lui déclarant la guerre, envahissant la Palestine…, cet état s'équipe des surplus des armées d'ex- belligérants, matériels et engins surannés qui aujourd'hui se retrouvent en leurs musées.

Serge Pivot.


Précédent
RETOUR
Suivant