Guêtres : regardez bien et souvenez-vous.

Voici une photo d'époque, un Sherman de la 2ème D.B. débarque d'un L.S.T. en Normandie, août 1944, sous le regard de passagers pas affolés - le site était sécurisé depuis deux mois… Mais le détail qui frappe n'est pas là.

Sur le sable, un soldat en tenue tout à fait correcte et sans négligé aucun. Regardez bien son pantalon et ses guêtres et notez avec attention comment se présente l'ensemble : harmonieux, presque élégant, façon pantalon de golf de l'époque, retroussé sur un élastique et guêtres serrant de près cheville et mollet en vraie protection au dessus du brodequin à tige basse.

Là, on voit bien le détail, mieux que sur certaines images de combat plus "relâchées". C'est ainsi que cela se portait à l'époque. Et non comme on le voit trop souvent chez certains collectionneurs sur ce qui s'apparente parfois à des déguisements : le bas du pantalon saucissonné n'importe comment dans des guêtres façon entonnoir, mollement lacées : cela fait penser à Bourvil en caleçon long coincé dans ses chaussettes, c'est nettement ridicule.

Cette photo d'époque souligne donc bien l'erreur improvisée de trop de néophytes : vous ne pourrez plus désormais fourrer vos treillis en vrac dans des guêtres flottantes en prétendant que cela devait sans doute être comme ça, et encore moins en disant que vous ne saviez pas.

Enfin, je le souhaite ardemment !

Jean Pierre Dardinier.