Les Tenues "F.F.L."

De plus en plus, des groupes de reconstitution s'écartent des voies de la facilité créées par les stocks américains et les copies - de qualités diverses… - venues d'Orient. Ils choisissent d'honorer aussi la mémoire des soldats français, de métropole ou d'outre-mer, qui ont joué un rôle non négligeable dans la Libération, et ceci bien avant juin 1944.

Ce sont les troupes des Forces Françaises Libres - les F.F.L. - du corps expéditionnaire français d'Italie - C.E.F. - qu'il est bon de ne pas oublier : le tabor en djellabah du général de Montsabert, vu de l'hexagone, est même encore plus "exotique" que le cow-boy du Wyoming, dans toute l'acception positive et respectueuse que peu revêtir ce qualificatif.

FFL07.jpg
Ce sous-officier de Tabors, barbu comme il se doit, nous permet de détailler les motifs de sa djellabah réglementaire. Le casque américain modèle 1917A1 est porté sur le chèche, et recouvert d'un filet de camouflage reconstitution.

Les tenues des français combattant sous commandement allié ont donc une ligne générale : celle du "patchwork" qui permet moult combinaisons qui surprendront le spectateurs mais seront cependant authentiques.

Concernant la tenue des F.F.L. en Italie ou en France la base reste la même que l'US, ce qui les différencie est un panachage avec des effets français et anglais - variant suivant l'approvisionnement et le règlement de chaque unité - Aussi le soldat français, portant à la base des effets similaires, cherchant perpétuellement à se différencier de ses alliés sur le terrain, seules l'unité précise et la période donnée peuvent donner une "silhouette "typique".


FFL08.jpg
Août 44, baie de Saint-Tropez, ces fantassins du 3eme R.I.A. portent le casque français modèle 1926 recouvert d'une casquette de laine américaine dont les bords ont étés décousus. Notons que la division porte ce casque selon le souhait de son chef, le général de Montsabert, pour que l'ennemi sache qu'il à de nouveau des Français face à lui. L'armement est principalement constitué du fusil américain Springfield M1903, le chèche des coloniaux est serré autour du cou, le masque à gaz est encore de l'ancien modèle américain. Le ceinturon-cartouchière est accroché aux bretelles de suspension M-1936, qui retiennent également les courroies de la musette de même date.

FFL04.jpg
FFL06.jpg
Homme du 3ème zouave. La veste de treillis M-1943 est passée par dessus la chemise de flanelle, également américaine. Seul élément rappelant l'origine française de ce soldat, un petit drapeau tricolore est peint sur le devant du casque d'acier M1. Commando d'Afrique coiffé du casque français modèle 1935 des troupes motorisées, dont l'insigne frontal a été retiré. Notre homme porte le lance-roquettes M9 - le fameux bazooka américain - trois roquettes sont emportées dans le sac spécial porté en bandoulière, un pistolet automatique P08 allemand de prise est passé au ceinturon, auquel est également accroché un coupe-fil modèle 1938 et un poignard de combat M3 dans son fourreau en plastique M8.

Fort de ces considérations, voici quelques indications émanant d'un spécialiste, E. Challier en l'occurrence, accessoirement président du groupe de reconstitution "Tempête sur les Alpes" - voir nos liens.

Effets Français.

Coiffures :

- calot de tradition à la couleur d'arme 1939-40,
- casque Adrian modèle 1926 - avec ou sans filet,
- casques des troupes motorisées modèle 1935.,
- casque US avec insignes français.

 


FFL01.jpg
FFL02.jpg
Ce fusilier du 1er régiment de Fusiliers-marins porte l'insigne divisionnaire sur la manche gauche, les lunettes sont françaises, comme la coiffure et les insignes de matelot breveté, sous la forme de passants d'épaule sur une chemise d'officier américain. Deux insignes métalliques sont apparents, à gauche l'insigne de poitrine "le cercueil", est celui des Forces Navales Françaises Libres, à droite, l'insigne métallique aux deux hippocampes du 1er R.F.M.
Soldat coiffé du bonnet de police de l'infanterie coloniale - BM 24 de la 1er D.F.L. - le reste de l'équipement est américain.

10FFL.gif
Affiche de recrutement de la France Libre aux Etats-Unis.

Insignes :
- insigne régimentaire métallique,
- patte de col 1939-40 portée sur la manche gauche,
- écu bleu-blanc-rouge marqué "France" et porté sur la manche gauche,
- "Coq gaulois" du CEF porté sur la manche gauche,
- insigne métallique FFL porté sur la poitrine,
- bananes "France" sur le haut des manches.







Equipements :
- cartouchières modèle 1916 ou 1935,
- ceinturon en cuir,
- masque à gaz ANP mod.1931,
- jumelles, gourde, musette….



 



Effets Anglais.

Coiffure :
- casque Mk II avec ou sans insignes français, avec ou sans filet.

 

Uniforme :
- pantalon et / ou blouson de "Battledress".

 

Equipement :
- ceinturon, brelage, cartouchières, gourde, musette, guêtrons…

 

Armement.
- En plus de l'armement US,
- mousqueton français modèle 1892 / 1916,
- fusil-mitrailleur français modèle FM 1924 / 29
- fusil-mitrailleur anglais Bren,
- fusils anglais Lee Enfield n°1 Mk 3 ou n°4 Mk1,
- pistolet mitrailleur anglais Sten.

 


Photos reconstitution "Tempête sur les Alpes"