titrecontrov.gif

"Tout ce qui est excessif est insignifiant."
Charles Maurice Talleyrand-Périgord - 1754 à 1838.

Si pour autant que l'on en respecte l'éthique, que l'on fasse acte d'un soupçon de civisme, de correction, de pertinence, de décence, de respect de soi-même, des autres…, libertés d'opinion et d'expression, au demeurant citées en la 'Déclaration des droits de l'homme et du citoyen" de 1789, sont généralement considérées comme l'une de celles de l'être humain, et vont de pair avec celle d'information, plus spécifiquement la liberté de la presse, qui pour un propriétaire de journal est celle de dire ou de taire ce que bon lui semble, sous réserve d'en accepter le contredit, voire d'en répondre en cas de diffamation, de calomnie.

Maints moyens de communication fédéraux, internes, externes, existent alors, pour preuves, en ce site, son "Forum", pourquoi pas son "Livre d'or", la "Lettre" fédérale…

Toutefois, à la lecture de certains éditoriaux, articles…, d'une presse en recherche de cliquant, de facile, d'éphémère, en panne d'objectivité…, ou benoîtement de lecteurs, nous est apparut qu'ils ne semblaient suffire, c'est pourquoi à l'instar de cette même presse, aux fins d'exercer notre "Droit fondamental de réponse", avons-nous mis en ligne le présent dossier.

Serge Pivot.